HAIR, la comédie musicale

Du 8 au 18 Juin 2017 à la salle Équilibre de Fribourg

Informations sur les représentations:

Lieu : Equilibre, Fribourg
Période : du 8 au 18 juin 2017
Nombre de représentations : 6 + 1 répétition générale publique
Nombre de personnes attendues : 4200 personnes



Cliquez ICI pour vous procurer vos billets!

 

 

Maquette du metteur en scène Yves Loutan

Maquette du metteur en scène Yves Loutan

Ensuite, un peu d’histoire afin de comprendre le contexte. Hair est une comédie musicale rock de James Rado et Gerome Ragni pour les paroles et de Galt MacDermot pour la musique créée à Broadway en octobre 1967 puis jouée à Broadway à partir d'avril 1968 pendant quatre ans sans interruption. Produit de la contre-culture hippie et de la révolution sexuelle des années 1960, certaines de ses chansons, inspirées de la théorie du New Age, sont devenues des hymnes des mouvements pacifistes contre la guerre du Viêt Nam.

La version française est créée à Paris au théâtre de la Porte-Saint-Martin le 30 mai 1969. Première comédie musicale américaine traduite en français, elle surprend le public par ses scènes dénudées et provoque en décembre une protestation de l'Armée du salut, qui fait irruption dans la salle pour arrêter le spectacle. Le New York Times écrit que la version de Paris « est sans doute la meilleure, la plus hippie et la plus festive».

Hair a été remonté à Broadway en 2009, le spectacle recevant le prix du Best Musical Revival, et à Paris en 2011.

Notre désir – et celui de Frédéric – a été de nous inspirer de la comédie originale sans toutefois limiter une interprétation créative et libre.

Hair est la capitale d’un monde imaginaire, à l’esthétique industrielle, post-apocalyptique. La cité est dirigée d’une main de fer par une caste d’aristocrate menée par le Généralissime. Les privilégiés du pouvoir sont de stricts partisans de l’ordre et de la bienséance. Cependant, eux-mêmes ne se privent pas, à l’abri des regards, de s’adonner à toutes sortes de débauches, bien éloignées du vernis faussement conservateur arboré en public.

Cette aristocratie puissance peut s’appuyer sur la pratique religieuse incarnée par le Grand Gourou, grand prêtre du culte de Hair pour maintenir les classes inférieures soumises et respectueuses.

Le culte de Hair est matérialisé par l’adoration d’un dieu qui s’adapte à tout et à tous. Ce dieu a la forme d’un veau d’or. Le Grand Gourou a pour fonction de diriger les prêtres du Dieu veau d’or et d’organiser de grandes célébrations religieuses.

Le peuple de Hair est composé d’ouvriers dont le travail est nécessaire à la survie de toute la société. Ils sont cadrés dans une stricte doctrine de travail, d’obéissance, de soumission à l’ordre moral incarné par le Généralissime et le Grand Gourou. Dans un souci de maintien de l’ordre et des privilèges de la classe dominante, les dirigeants ont su équilibrer la part de travail avec certains loisirs choisis afin de donner au peuple une illusion de confort et de liberté.

Ce petit monde parfaitement contrôlé va toutefois vaciller par la faute des amours de la fille du Généralissime qui commet la faute impardonnable de tomber sous le charme d’un jeune homme de condition inférieure. Le pouvoir va devoir sévir sous peine de voir se propager des idées nouvelles. Cependant, la réaction violente va avoir des conséquences beaucoup plus importantes que prévue....

 












                                    

Les bénéfices seront reversés à l'association ASRIMM
"Association Suisse Romande Intervenant contre les Maladies neuro-Musculaires"